Menu

Chevrolet Blazer K5 1972 : Ça c’est du restomod!

À première vue, ce Chevrolet Blazer décapotable 1972 semble tout à fait normal. Il affiche certes un capot surélevé cachant un moteur plus puissant, mais des centaines, que dis-je des milliers, de pick-ups anciens affichent ce type de modifications.

Or, tout ce qui reste du Blazer original, c’est son châssis et la carrosserie, sauf le capot. Point. Tout le reste est customisé par Ringbrothers. Ceux qui sont familiers avec le SEMA connaissent bien cette petite entreprise de Spring Green au Wisconsin. En 2018, elle y avait présenté un Blazer qui ressemble beaucoup à celui d’aujourd’hui,  mais il était de couleur argent. Ringbrothers est spécialisée dans la création et la distribution de pièces spéciales destinées au monde du tuning.

Le Blazer qui nous intéresse a reçu une suspension Bilstein et des BF Goodrich T/A K02 de dimension 325/65R17. Le moteur est un V8 350 p.c. (5,7 litres) est coiffé d’un système d’injection Holley Dominator. La transmission et le boîtier de transfert proviennent de Bowler. Les freins avant sont maintenant à disques.

Le capot est en fibre de verre. Le reste de la carrosserie a été peint du même noir qu’à l’époque. L’habitacle a aussi été entièrement revu. En son centre, le tableau de bord présente un écran tactile et le conducteur se retrouve devant des jauges parfaitement modernes mais à l’aspect rétro.

Ce Blazer 1972 n’a parcouru que 450 milles (725 km). Si vous le vouliez, désolé il est trop tard. Il a été adjugé à 300 000$ US sur le site Bringatrailer.com.

Partager
  • 172
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    172
    Partages