google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Dodge Challenger et Charger 2024 : Elles NE seront PAS électriques!

Le monde de l’automobile est quelquefois bien difficile à suivre. Il y a à peine quelques semaines, nous vous annoncions, à notre grand regret, la fin imminente des Dodge Challenger et Charger après l’année-modèle 2023 puisque l’usine de Brampton, en Ontario, allait être ré-outillée pour la fabrication de véhicules électriques.

Or, Motor Trend vient de nous apprendre que non seulement la Challenger et la Charger allaient survivre mais, en plus, elles seront toujours mues par de gros V8 et, cerise sur le sundae, elles auront droit à une toute nouvelle plateforme. Remarquez que ce dernier point était devenu plus que nécessaire, la plate-forme actuelle datant de 2002. Il y a donc fort à parier que les prochaines Charger et Challenger seront beaucoup plus légères que présentement et, assurément, plus maniables. Plus économiques aussi… mais ça c’est le dernier des soucis des amateurs de performance.

Motor Trend annonce que le fabuleux moteur Hellcat sera toujours offert et que la nouvelle plateforme ne sera pas celle, adaptée, d’un futur modèle à batterie. Il s’agira d’une plateforme dédiée à ces voitures. Peut-être même la Chrysler 300 reviendra-t-elle? Il ne faut pas oublier que le duo Challenger/Charger représente une incroyable vache à lait pour Stellantis. Les ventes ont d’ailleurs repris énormément de vigueur en 2015 lorsque le Hellcat a commencé à être offert.

Aussi Stellantis serait fou de ne pas profiter des noms Charger et Challenger qui jouissent d’une crédibilité à toute épreuve en matière de performance. Au moins, Stellantis ne joue pas le jeu de Ford qui a eu le culot de nommer son VUS électrique Mustang…

Stellantis a promis qu’en 2030, la moitié de sa production sera électrique. Et, de la manière dont le dossier avance, l’autre moitié détruira allègrement les efforts de la première!