google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Donkervoort s’amène en Amérique!

Connaissez-vous Donkervoort? Il s’agit d’un très petit constructeur automobile fondé en 1978 par Joop Donkervoort, dans les Pays-Bas. Selon le toujours très fidèle Wikipedia, l’entreprise emploierait entre 20 et 25 employés. Dès ses débuts, Donkervoort fabrique des biplaces décapotables très sportives qui reprennent, grosso modo, les lignes de la Lotus 7.

L’histoire a débuté lorsque Joop Donkervoort a découvert que la Lotus 7 ne pouvait pas être distribuée aux Pays-Bas puisqu’elle n’était pas conforme. Pour pouvoir la distribuer, il fallait que son châssis soit modifié. Donkervoort entre en scène ici! Après avoir utilisé des moteurs Ford jusqu’en 1999 il utilise depuis, des moteurs Audi.

En 1992, débute l’ère de la D8 avec la Zetec. Elle n’a pas cessé d’être peaufinée depuis. La plus récente version, la D8 GTO Individual Series, s’apprête à mettre le pneu aux États-Unis. Un premier exemplaire sera bientôt expédié chez un concessionnaire de la Floride (Naples Motorsport) puis deux autres seront livrés au Colorado et en Californie. On ne parle pas d’une grosse distribution!

Le moteur de cette D8 GTO Individual Series est un quatre cylindres Audi de 2,5 litres retravaillé par ABT Sportsline. Il développe ici la bagatelle de 435 chevaux et un couple de 420 livres-pied. Dans une voiture d’à peine 1 500 livres (680 kilos), les performances sont assurées! Le 0-100 km/h est l’affaire de 2,7 secondes et le 0-200, 7,6. Vitesse maximale de 286 km/h et 2,0 G dans les courbes.

240 000$ US de pur plaisir!