Menu

Hennessey Velociraptor V8 Bronco : Méchant et surréel

Pour faire dans l’abus, Hennessey est dur à battre. Le plus récent excès du petit préparateur texan porte sur un véhicule qui n’est même pas encore en vente, le Bronco 2021.

D’ailleurs, avant d’aller plus loin, je suis sûr à 99% que la seule photo du Bronco Velociraptor trouvée sur le site d’Hennessey n’est que le résultat d’un photoshoppage plutôt réussi.

Mais même sans avoir, sans doute, de véritable Bronco sous la main, les ingénieurs semblent avoir effectué pas mal de boulot, du moins sur papier. Tout d’abord, ils ont trouvé le moyen d’insérer un V8 5,0 litres Coyote sous le capot, en remplacement du pauvre quatre cylindres 2,3 litres ou le V6 de 2,7 litres. Dans le Bronco jurassique, le 5,0 litres est poussé à 750 chevaux et est associé à la boîte automatique à dix rapports de Ford. Pour faire bonne mesure, Hennessey a modifié en conséquence l’électronique du moteur, le surcompresseur, le refroidisseur intermédiaire (intercooler), l’entrée d’air, le système d’injection d’essence, l’échappement, bref en théorie ça regarde bien!

Un Bronco qui s’appelle Velociraptor, ce doit être beaucoup plus qu’un gros moteur. La suspension, les roues et les pneus seront adaptés pour l’occasion. Au chapitre de l’esthétisme, un capot surélevé, des pare-chocs particuliers et plusieurs emblèmes Hennessey rappellent au badaud qu’il ne s’agit pas d’un simple Bronco ordinaire.

Mais il y a un bémol… Deux. Non trois à bien y penser. Premièrement, le Bronco Velociraptor n’existe pas encore. Ensuite, seulement 24 unités de l’année-modèle 2021 seront construites (deux et quatre portes). Enfin, le prix est carrément exagéré : 250 000$ US, en plus des frais de livraison. On a beau dire qu’il s’agit d’un véhicule exclusif, doté de solides performances autant sur la route qu’à côté de la route mais on parle tout de même de 330 000$ canadiens… pour un Bronco.

Partager
  • 155
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    155
    Partages