google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Ken Block et un Ram TRX dans le désert. Ben d’la poussière

Le Ram TRX, un pick-up de plus de 100 000$ fait pour s’amuser, s’offre à l’occasion des éditions spéciales, question de toujours conserver l’intérêt des amateurs. La dernière en lice est la Sandblast Edition, de couleur sable. Qui, elle, se détaillera 126 575$ CDN, sans oublier les 2 795$ de préparation et de transport et les inévitables taxes.

Toujours est-il que Ram s’est payée un bon coup de publicité en confiant un TRX Sandblast à Ken Block, vedette de rallye et de nombreux gymkhanas. L’événement a eu lieu à Johnson Valley, une région du désert de Mohave. Et on a laissé Block s’amuser avec le TRX. Après avoir testé le départ-canon (launch control), Block se paie du bon temps dans les dunes, puis teste les limites du pick-up à haute vitesse pour terminer avec sa spécialité, le gymkhana.

Même si les épreuves que Block fait subir au TRX ne semblent pas très difficiles à prime abord mais à quelques reprises, il met le TRX sur deux roues. C’est sans doute là où le talent du pilote est le plus mis en évidence. Mettre un véhicule sur deux roues c’est facile, je l’ai déjà fait. Le ramener sur ses quatre roues sans passer par le toit, c’est moins facile!

En tout cas, à la fin le camion est très, très sale… mais ça ne paraît pas, la couleur sable se fondant étonnamment bien avec le sable de Johnson Valley.

Rappelons que le TRX n’est pas un pick-up à mettre entre toutes les mains. Son V8 6,2 litres surcompressé livre 702 chevaux  6 100 tr/min et 650 livres-pied à 4 800 tr/min est extrêmement puissant. Sa transmission automatique à huit rapports active un rouage 4×4 très compétent. La consommation d’essence est, on s’en doute, démentielle. Bien entendu, côté luxe c’est complet. Au prix demandé, c’est bien la moindre des choses. L’édition Sandblast ajoute la couleur Sable (c’est, aussi, la moindre des choses), des roues spécifiques de 18’’, un toit ouvrant en deux sections, le recouvrement de la boîte de chargement et quelques ajouts au chapitre de la sécurité. En plus, évidemment, de plusieurs logos TRX.

Dans un contexte où les voitures électriques sont de plus en plus populaires et que la planète se meurt lentement mais sûrement, nous déconseillons à quiconque l’achat de ce camion. Mais si jamais vous en achetez un quand même… on aimerait bien en faire l’essai!