google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Koenigsegg CC 850 2023 : 1385 chevaux et 1020 lb-pi sans recours à l’électricité!

Avec l’électrification des automobiles, produire plus de 1 000 chevaux est pratiquement devenu un jeu d’enfant (d’enfant riche, faut-il préciser). Mais on peut aussi atteindre de tels chiffres avec un moteur à combustion interne (internal combustion engine ou, si vous préférez, ICE en anglais).

Bugatti l’a déjà prouvé et la plus récente voiture de Koenigsegg aussi. En effet, la CC 850 déballe rien moins que 1185 chevaux à 7 800 tr/min et un couple de 1020 livres-pied à 4 800 tr/min. Avec de l’essence E85, on parle de 1 385 chevaux. Quand même. Pour une voiture qui ne pèse que 1 385 kilos, donc 1 kilo par cheval. C’est mieux qu’une Civic (158 chevaux pour 1 257 kilos = 7,95 kilos par cheval)

Le moteur est un V8 5,0 litres (non, ce n’est pas un Coyote) en aluminium qui ne pèse que 185 kilos. Entre les roues arrière et ce moteur, on retrouve une transmission pour le moins originale. Il s’agit d’une bonne vieille manuelle à six rapports avec une pédale d’embrayage… qui peut se transformer en une automatique extrêmement performante avec ses sept embrayages et ses neuf rapports. Aussi, le conducteur peut choisir entre plusieurs modes de conduite. Les performances promettent d’être dantesques puisque Koenigsegg a annoncé qu’elles seraient équivalentes à celles de la Jesko qui, elle, faisait le 0-60 mph (96 km/h) en 2,6 secondes. Les Michelin Pilot Sport 4S (265/35-20 à l’avant et 325/30-21 à l’arrière) en auront plein les semelles.

Lorsqu’elle arrivera sur le marché en tant que modèle 2024, la Koenigsegg CC 850 coûtera la bagatelle de 3,65 millions de $$$ US. Mais ça ne sert à rien de vous dire ça, les 70 exemplaires sont déjà vendus…