Menu

Le pneu increvable de Michelin : Bientôt disponible!

L’idée d’un pneu increvable et sans air n’est pas nouvelle même si, jusqu’à présent, on avait surtout eu droit à des pneus soit increvables, soit sans air. Les ‘’Run Flat’’ ont été les premiers vrais pneus qui pouvaient rouler efficacement après une crevaison.

En 2005, Michelin est débarqué avec un pneu pour le moins spécial, le Tweel. Ce dernier a évolué avec le temps et, seize ans plus tard, il semblerait qu’il serait pratiquement prêt à être commercialisé. En effet, Michelin vient d’annoncer que son Tweel, devenu le Uptis (Unique Puncture-Proof Tire System). Notez que le Tweel est déjà sur le marché pour certains véhicules spécialisés.

Les avantages d’un pneu comme le Uptis sont nombreux. Sa durabilité risque d’être son meilleur atout puisqu’il ne pourra pas user à cause d’une pression d’air trop ou pas assez élevée. Aussi, lorsque sa semelle sera usée ou endommagée, il sera facile d’en remettre une nouvelle (le retour du recap!).

Selon Michelin, chaque année 200 millions de pneus sont jetés sur la planète car usés prématurément. Avec son nouveau pneu, cette donnée pourrait être revue à la baisse de façon significative, d’autant plus que plusieurs manufacturiers de pneus n’attendent sans doute que de voir comment se débrouillera le pneu de Michelin sur le marché avant de présenter leur ‘’nouveau pneu révolutionnaire’’.

Ceux qui ont pu essayer ce pneu bizarre n’ont pas ou peu remarqué de différences avec un pneu classique, autant au niveau du confort que du bruit et de la maniabilité. Il faut dire que le Uptis ne semble avoir été monté que sur des voitures électriques, ce qui n’implique généralement pas une conduite sportive. D’ailleurs, le Uptis a été développé en collaboration avec GM. Michelin travaille très fort pour que ce pneu soit fabriqué à partir de matières 100% recyclés.

Tout ça c’est bien beau mais à notre connaissance, Michelin ne parle pas trop de son comportement en hiver, bien que des tests aient évidemment été menés. Puisque le Uptis fait ses premiers tours de roue sur les routes publiques, on peut s’attendre à une commercialisation dans un avenir rapproché.

Et le prix? Puisque le Uptis est développé dans le but de diminuer de façon assez importante la quantité de pneus vendus dans le monde, il est facile d’imaginer que Michelin demandera le gros prix pour son pneu. Michelin a beau avoir la planète à cœur, il ne fait pas encore dans l’altruisme!

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •