google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Limo-Jet : Attachez votre ceinture.

À peu près tout ce qui roule a un jour été allongé pour devenir une limousine, de la Lincoln Continental au Hummer H1 en passant par la Ferrari 360 Modena ou l’Excalibur. Depuis quelques années, une limousine pour le moins inusitée se promène d’expositions en expositions… et d’encans en encans! Il s’agit de la Limo-Jet, un avion transformé en limousine et parfaitement légal pour la route. On aura ben tout vu!

Cette chose a débuté sa vie en tant que Lear Jet 35, un avion construit entre 1973 et 1994. Un jour, cet avion a perdu ses ailes, son moteur, son train d’atterrissage, ses sièges, son tableau de bord, bref tout ce qui lui permettait de voler. Mais il a gagné des pneus de route, un habitacle digne d’une… limousine (!), un système de son de 17 000 watts, un châssis fabriqué spécifiquement pour la Chose, un V8 Chevrolet 8,1 litres de 400 chevaux et une plaque d’immatriculation.

Il a fallu deux années pour en arriver au résultat vu ici, soit environ 40 000 heures/personne. La Limo-Jet fait 42 pieds de longueur par 8 pieds de large par 11’ 8’’ de haut (12,8 mètres par 2,4 mètres par 3,4, respectivement). Vaut mieux tomber en bas d’une Ford GT que de la Limo-Jet. Cette bizarrerie pèse 12 567 livres (5 700 kilos).

Le tableau de bord est emprunté à plusieurs véhicules dont, les jauges d’un pick-up Chevrolet des années 2000. On a malgré tout su donner à la Limo-Jet un habitacle qui ressemble à un cockpit. Pas moins de quatre écrans renseignent le pilote sur les alentours de son étrange créature.

La partie arrière est celle qui ressemble le plus à une limousine. On y retrouve suffisamment de place pour 18 personnes et il serait étonnant qu’aucun film porno n’y ait jamais été tourné!

Je ne sais pas pourquoi, mais la Limo-Jet semble mal-aimée. Elle a été en vente en 2019, 2020, 2021 et 2022. Aujourd’hui, son propriétaire, un concessionnaire Mitsubishi de Chicago, en demande la bagatelle de 3 800 000$ US (4 890 000 CDN), ou 346 Mitsubishi Mirage.