Menu

Un miracle, rien de moins.

On a tous vu et revu les incroyables images montrant Romain Grosjean s’extirpant de sa formule Un démolie et en flammes, la visière fondue et une botte en moins.

Heureusement, cet accident, bien que spectaculaire, n’a pas fait de mort ou de blessé grave. Certes, Grosjean s’est retrouvé à l’hôpital (il y est encore au moment d’écrire ces lignes lundi soir le 30 novembre) mais ses blessures, des brûlures, sont mineures. Il devrait retrouver sa ‘’liberté’’ demain. Il a déjà été annoncé qu’il ratera le prochain Grand Prix dimanche prochain. Le contraire aurait été surprenant!

Cet accident met en relief les immenses progrès faits en formule Un, et dans toutes les catégories de sports automobiles, au niveau de la sécurité. Ce qui a sauvé la vie de Romain Grosjean, c’est son halo, cette espèce de cadre surélevé qui, avec l’arceau de sécurité placé derrière la tête du pilote, forme une enclave qui le protège.

Toutefois, on ne sait toujours pas pourquoi il y a eu autant de flammes. On était loin d’un petit feu causé par une canalisation d’essence ou une fuite d’huile qui s’éteint de lui-même après quelques secondes. Les clapets de sécurité semblent avoir failli. Aussi, il faudra que les dirigeants de la formule Un se penchent aussi sur l’utilisation d’un rail de métal, un élément qui ne serait plus utilisé depuis les années 70. Est-ce qu’il y en a sur d’autres circuits?

Je ne suis pas un expert de formule Un. Vous que pensez-vous de cet accident?

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •