Menu

Une Shelby GT500 pas belle à voir…

La ville de Dearborn, patrie de Ford au Michigan, a quelquefois droit à quelques privilèges… Par exemple, une de ses équipes de pompiers a très récemment pu pratiquer ses techniques de désincarcération avec une… Shelby GT500 2020. Quand même.

Si, à la vue de cette voiture complètement détruite, vous sentez votre bras gauche engourdir et vous commencez à avoir de la difficulté à articuler une phrase simple, de grâce calmez-vous le pompon. Cette GT500 a été donnée par Ford après lui avoir fait passer une batterie de tests. Tous les constructeurs ont des ‘’test cars’’, des voitures qui ne seront jamais vendues sur le marché, tout simplement parce qu’elles n’ont pas de numéro de série. Après leur avoir fait subir toutes sortes de tests (consommation, sécurité, solidité, électronique, électrique, endurance, etc), les constructeurs détruisent ces voitures.

Or Ford a choisi de donner une de celles-ci aux pompiers de Dearborn pour qu’ils puissent exercer leur dextérité. Voir une GT500 aussi amochée fait certes mal au cœur de l’amateur de machines puissantes mais la cause est noble.

Comme on peut le voir sur les photos, les pompiers ont coupé tous les piliers, enlevé la porte du conducteur (on ne sait pas ce qui est arrivé à l’autre porte) et ont découpé le capot. Vrai que cette GT500 a subi une belle ‘’job de cochon’’ comme on dit au Québec mais il faut avouer qu’elle ne semblait pas en parfait état avant même de passer par les pinces de désincarcération! En passant, ce qui peut sembler une belle ‘’job de cochon’’ demande en réalité une extrême précision et une infinie délicatesse de la part de l’opérateur. Car tout près de la tôle à découper, il y a – habituellement – le corps d’une personne coincée. Sectionner, à l’aide de pinces hydrauliques qui développent des tonnes de puissance, le capot d’une GT500 est une chose, couper une artère d’un être humain déjà en détresse en est une autre.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •