Menu

Toyota Tacoma 2020, les loisirs avant tout!

par JACQUES DESHAIES

Les utilitaires ont la cote, les berlines perdent du terrain, les sous-compactes disparaissent les unes après les autres. Seules les camionnettes persistent et signent dans un marché transformé par la pandémie. Si le ‘pickup’ demeure aux yeux de la majorité un outil de travail, certains y verront plutôt un véhicule de loisir. C’est le cas des camionnettes de format intermédiaire comme le nouveau Ranger de Ford ou le GMC Canyon. Dans ce segment qui reprend forme après quelques années d’absence pour certains, le Toyota Tacoma tient le coup.

Le Tacoma a effectué ses premiers tours de roue en 1995. Il s’est présenté sous plusieurs configurations afin de plaire autant aux travailleurs journaliers qu’aux amateurs de performance. Ici je pense au X-Runner avec une suspension abaissée et des jupes aérodynamiques. Aujourd’hui, le Tacoma millésimé se taille une place de choix dans les amateurs de hors route.

D’entrée, le Tacoma est plutôt joli. Après l’avoir présenté à des amateurs de camionnettes de toutes marques, le verdict est unanime. Il est beau surtout avec ce bleu éclatant surnommé ‘bleu vaudou’. Ses roues en alliage et sa garde au sol élevé lui offrent une belle gueule. De mon côté, j’aurais opté pour une boîte longue plutôt que celle de 5 pieds. Cette espace de charge est assez limitée.

Son habitacle est présenté avec soin sans toutefois tomber dans le luxe des grandes camionnettes ou les cuirs et les boiseries sont abondantes.  Notre version TRD était toute même bien garnie avec son toit ouvrant, le système de navigation et l’ajout de la localisation de véhicule volé. Ce dernier système est essentiel pour ce Toyota. Autre bémol, la banquette arrière ne s’incline pas pour augmenter l’espace de chargement. Dommage!

Sous son capot loge un V6 de 3,5 litres qui propose une puissance de 278 chevaux. Notre véhicule d’essai était équipé de la boîte manuelle à six rapports. Cette boîte est empreinte d’une grande douceur, mais couplée au moteur V6, l’effet est curieux. Sous le premier rapport, vous ne ferez qu’une centaine de pieds avant d’avoir à passer en deuxième vitesse. De plus, la pédale d’embrayage est d’une mollesse exemplaire. Au chapitre de la consommation, les 12,7 l/100 au combiné sont justifiés par son poids.

Pour ce qui est du comportement, le Tacoma est confortable et sa suspension semble vraiment adaptée au mode sentier plus que sur la route. Sur nos routes pas toujours en bon état, notre Tacoma se promène d’une voie à l’autre. Probablement qu’une fois chargée son comportement est plus prévisible.

Au final, le Tacoma offre une silhouette réussie, un bon niveau d’équipement, une mécanique éprouvée et une fiabilité hors du commun. De plus, sa valeur de revente est à faire rougir tous ses concurrents. Il a quelques petites lacunes, mais au résumé, le Tacoma est un joueur de choix dans sa catégorie. Suffit d’y mettre le prix!

PRIX 44 750 $
MODÈLE TACOMA
VERSIONS 4X4 CABINE DOUBLE SB
CONFIGURATION 4 PORTES
MOTEURS V6 3,5 L
PUISSANCE (CH) 278
COUPLE (LB/PI) 265
BOÎTE MAN 6
MODE INTÉGRAL
FREINS DISQUES
SUSPENSION INDÉPENDANTE
DIRECTION CRÉMAILLÈRE
PNEUS P265/65R17
0-100 N/D
COFFRE(L) BOÎTE DE CHARGE 5 PIEDS
POIDS (KG) 1957
CAPACITÉ DE REMORQUAGE (KG) 2900
CONSOMMATION VILLE (L/100) 13,8
CONSOMMATION ROUTE (L/100) 11,4
RÉSERVOIR (L) 80

 

Partager
  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    112
    Partages