google.com, pub-6080911976552646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 data-ad-client="ca-pub-6080911976552646"
Menu

Dodge Charger Daytona SRT Concept : Dodge essaie de nous faire oublier le Hellcat

Il y a quelques semaines, Dodge a dévoilé sa future Charger, la bien nommée Dodge Charger Daytona SRT Concept. Une très belle voiture qui revient à sa configuration originale, soit deux portes. Joie. Mais le moteur à essence a été remplacé par un moteur électrique. Déception.

Dans le cadre du célèbre SEMA Show qui ouvre ses portes aujourd’hui, Dodge a apporté quelques précisions. Tout d’abord pas moins de neuf configurations moteur seront offertes aux amateurs de performance silencieuse.

Tout d’abord, mentionnons que les prochains moteurs fonctionneront sur un système électrique de 400 volts. Il y aura deux batteries. La plus petite de 340 kW fournira l’équivalent de 455 chevaux. La 340 kW Stage 1 (un clin d’œil aux Buick GSX 1970?) développera 370 kW, ou 495 chevaux. La 340 kW Stage 2 fera dans les 400 kW, ou 535 chevaux.

Les choses deviennent vraiment sérieuses avec la série 440 kW avec 590 chevaux. C’est un peu plus relevé avec la Stage 1 de 470 kW et 630 chevaux. Enfin, il y aura la Stage 2 de 670 chevaux. Ça promet, d’autant plus que le couple instantané devrait assurer des accélérations extrêmes.

Mais ce n’est rien comparé à la Charger Daytona SRT Banshee avec son système électrique de 800 volts. Sa puissance n’a pas été dévoilée mais, dans sa version Stage 2, on devrait être aux alentours de 1000 chevaux, sinon davantage.

Tout ça c’est bien beau mais les pneus tiendront-ils le coup? Est-ce que les amateurs de performances s’habitueront à des accélérations musclées sans bonne vieille sonorité d’un V8? Sans doute pour cette raison, Dodge montrera, et fera entendre, un système d’échappement baptisé Fratzonic qui a pour but d’imiter le son d’un V8. Souhaitons que ce soit réussi…

Les ingénieurs de Dodge étant des ingénieurs de Dodge, l’essence occupe encore une grande place dans leurs préoccupations! Au SEMA, deux moteurs, un à six et un à huit cylindres ‘’crate’’ (c’est-à-dire flambant neuf et prêt à être utilisé… après y avoir ajouté quelques éléments comme une pompe à eau, un démarreur, des bidules du genre).

Parmi les autres particularités de la Charger Daytona SRT Concept dévoilées au SEMA, on remarque une nouvelle peinture extérieure à triple couche baptisée Stryker Red. Et, pour ceux qui ne l’avaient pas remarqué, le logo représentant cette Charger Concept est une reprise de celui apparu sur la Dodge Polara 1962 et utilisé jusqu’au début des années 80. Il est baptisé… Fratzog.

Finalement, la révolution électrique n’est peut-être pas si pire que ça…